samedi 28 avril 2007

Réunion au sommet


A mon arrivée à Tel-Aviv, j'avais observé que les installations électriques étaient particulièrement peu elevées. Puis après en avoir fait le fâcheux constat, je l'ai vite oublié. Ce soir avant le coucher du soleil, une multitude d'oiseaux, formant un concert de notes de musiques sur les fils électriques, sont venus s'y poser quelques instants. Cela m'a rappelé, que l'oeil s'habitue à tout, je ne faisais plus cas de tous ces fils, dans mon quartier depuis bien longtemps.
Puis je me suis dit que la perception des choses qui nous entourent dépendait du moment et de la manière dont on les regardait.

Aucun commentaire: