dimanche 15 juin 2008

Objet suspect

Parfois la circulation en ville s’interrompt brusquement. D’autres fois, en marchant sur un trottoir, on voit au loin un attroupement de badauds, un véhicule de police à l’arrêt avec gyrophares en marche, des agents de la force publique agités autour du périmètre du véhicule, occupés à bloquer la circulation et l’avancée de tout être vivant. Accrochés à leur talkie walkie, ainsi engagés dans une communication nerveuse avec d’autres services, personne ne sait quelle est encore la nature de "l'objet suspect".

Cela peut se passer très vite, une fois arrivé au bout de la rue, à l’approche du « nerf de la guerre » et du lieu d’attroupement : une légère explosion. L’objet suspicieux est ainsi neutralisé. Il peut s’agir d’un sac à dos, d’une caisse de carton fermée, d’un large sac en plastique bien rempli et n’offrant aucune ouverture à l’œil nu, un sac de plage oublié, ….
Il y a des périodes ou ces petites scènes rythment intensément le coeur de la ville, depuis quelque temps à Tel Aviv, le climat est clément, pourvu que cela dur, « TFOU, TFOU, TFOU,… ». Cette expression est utilisée pour conjurer le sort. Je ne connais pas l’origine linguistique de cette formule très imagée, presque de l’ordre de l’irréel, quand on la découvre, les premières fois, à la fin d’une phrase, dont le contenu n’a à priori rien à voir. Cette expression, dont il convient de prononcer le son au minimum 2, au maximum 3 fois, est une manifestation extérieure de superstition typiquement Israélienne et dont se prévaut, sans complexe le milieu laïc, rejetant généralement toute forme de superstition comme relevant d’archaïsmes anachroniques. Quand on avoue croire en l’existence divine, il est plus courant d’entendre, dans des circonstances de crainte : « l'éternel nous en préserve ». L’archaïsme, serait-ce d’oser croire encore en la présence Divine en 2008, ou de se protéger par des formules magiques ?
Au final, chacun ses croyances.

Que D., le terrorisme et « Tf0u, Tf0u, Tf0u », nous gardent à l’avenir des objets suspects réels, et des jeunes-hommes-femmes-ceinture-explosifs objets, non neutralisés, comme c’est le cas en ce moment sur les contrées de la très gâtée Bulle.

Aucun commentaire: