jeudi 18 décembre 2008

Double orientation

Décomposée, rouillée, l’assise ensevelie sous la poussière, il se peut que la chaise de bureau, soit ainsi enchaînée, au bas de l’immeuble depuis quelques années.
Elle a probablement pour fonction de servir de siège à une personne âgée logeant dans
l’immeuble et qui ne disposant, ni de vue sur rue, ni d’une double orientation (קווני אוויר שני : fort argument sur le marché de l’immobilier), descend au rez de chaussée, s’installer à son poste d’observation pour se laisser divertir par le plus dense, le plus fou, le plus enrichissant des spectacles: le spectacle de la rue, au centre de tel aviv.

En voyant cette chaise de bureau, je me suis souvenue que j’avais remarqué une chaise en plastique, ainsi retenue avec chaîne et cadenas à l’une des entrées du parc.
Pendant des semaines, elle était au même emplacement.

Un matin, je vois la chaise avec un vieil homme assis dessus, à quelques mètres du lieu où je la vois enchaînée d’ordinaire. Il lit le journal et écoute également les nouvelles à la radio. Un petit poste de radio, avec antenne dressée, est posé sur l'herbe à coté des pieds de la chaise. Les nouvelles sont peut être devenues une sorte de musique qui accompagne la lecture du journal. Finalement, non, peut être a-t-il besoin de fixer son regard sur les lignes du journal pour pouvoir continuer à écouter le même genre de nouvelles depuis des décennies. Il observe aussi les promeneurs du parc, les nouvelles ne sont sûrement qu’un prétexte pour pouvoir utiliser la chaise et regarder, ainsi, installé en première loge au centre de la pelouse, la vie autour de lui et oublier un moment ce qui se passe dans le reste du pays.

Ces chaises ne sont pas des chaises de gardiens, ce sont des chaises de loisir, qu’on évite d’avoir à déplacer pour la prochaine visite.

Au contraire des bicyclettes, enchaînées à plusieurs tours, à l’aide de chaîne pour moto, les chaises ne semblent pas avoir encore, suscité la convoitise et à l’image de ce qui se passe pour les vélos, entretenir un second marché, celui du vélo volé à Tel Aviv.
Demain, c'est décidé j’achète une chaise de bureau avec roues pour me déplacer dans la ville.

Aucun commentaire: